contrôler son regard en séduction

Contrôler son regard pour séduire

Au-delà des mots, il existe d’innombrables signaux émis par le regard qui paraissent n’avoir aucun sens mais qui conduisent un individu à entamer la relation avec l’autre. Si certains signaux incitent à la discussion, d’autres à l’inverse viennent y mettre fin : le placement de votre regard, sa durée, son intensité, sa fréquence, la façon dont vous l’utilisez parle pour vous, d’où l’intérêt de le contrôler.

VOIR SANS OBSERVER

Il existe une véritable différence entre « voir » et « observer ». L’un fait de nous une personne normale, qui découvre les lieux, l’autre nous fait passer pour un pervers mort de faim qui n’a pas couché avec une fille depuis 20 ans. Observer les lieux jusqu’à trouver des particularités féminines plutôt avantageuses sur lesquelles y poser ses yeux ne vous aidera pas à séduire. N’agissez pas ainsi, ne regardez pas les femmes comme si elles étaient des déesses inaccessibles. En plus de perdre de votre temps, vous rentrez dans un silence qui va à coup sûr vous faire perdre de votre énergie. (Pour ne pas tomber dans cet état-là, je vous invite à lire ceci). Il s’agira alors de voir ce qui se passe sans observer. L’homme possède pour cela un angle de vue de 180 degrés, c’est-à-dire qu’il a la possibilité d’avoir une impression générale d’une situation visuelle, disons global. On parle de vision périphérique.

LA VISION PÉRIPHÉRIQUE

L’idée est simplement de fixer un point précis, loin de vous, et d’imprimer les détails qui vous entoure en ne bougeant ni la tête, ni les yeux. À force de s’essayer à cette pratique vous devriez être en mesure de capter une femme qui vous fait des appels de phares, et qui témoigne à première vue d’un certain niveau d’intérêt avant même que vous ayez ouvert la bouche. Cela peut être dû au fait que vous ayez travaillé sur votre style vestimentaire, ou encore que votre langage corporel soit digne de celui de Will Smith dans diversion.

LE CONTACT VISUEL – LE REGARD

Vous maitrisez la vision périphérique et décidez d’aborder la fille assise à la table d’à côté qui vous jette des regards assez fréquemment. Vous avez raison. Les regards fréquents ont une importance considérable sur la probabilité de déclenchement d’une interaction. Lorsque vous vous adresserez à cette femme, ne regardez pas la longueur de ses jambes croisées, qui vous laissent imaginer la suite… ni même son décolleté. En agissant ainsi, elle trouvera une excuse pour mettre fin à ce spectacle. Concentrez-vous uniquement sur ses yeux et sa bouche. Alternez les deux (il est bizarre et perturbant pour autrui de ne regarder que les yeux). Si vous êtes timide, je ne pourrai que vous conseillez de vous exercer avec les gens de votre entourage afin de vous familiariser au maintien du regard. Il est beaucoup plus facile de maintenir le regard lorsque nous n’éprouvons aucune attirance pour l’autre.

Autres points importants : ne fuyez jamais (ô grand jamais) son regard, ne regardez pas au loin ou à côté. C’est le signe évident d’une personne qui a peur. Concernant l’intensité de votre regard, celui-ci doit être en totale égalité avec celui que vous transmet votre protagoniste. Ne la regardez pas de manière trop intense si vous venez juste de faire sa rencontre. Faite en sorte que l’intensité du regard soit adaptée au rythme que prend votre discussion. Sachez tout de même une chose, il existe différentes façons de regarder une femme et c’est à vous d’entamer l’escalade progressive qui vous amènera à avoir des discussions beaucoup plus intenses et sexuées avec elle.

 

Laisser un commentaire