Comment vaincre la peur d’aborder une fille : révélation étonnante

Dans mes vidéos, je dis souvent qu’il faut dépasser ses peurs…

Qu’il faut les devancer.

Et tu remarqueras que je ne dis pas “vaincre” ses peurs…

(Sauf dans les titres de certains articles ou vidéos parce que c’est ce qui parle le plus aux gens)

Alors pourquoi selon moi, on ne devrait pas chercher à “vaincre” ses peurs ?

PARCE QU’ON NE “SUPPRIME” PAS SES PEURS

On les devance.

Continue à lire, tu vas comprendre.

La peur est une émotion tout à fait naturelle.

Elle est déclenchée plus ou moins vite et plus ou moins fort selon l’expérience du pratiquant.

Chez le séducteur intermédiaire….

La peur peut intervenir par exemple lorsqu’il s’agit d’aborder un groupe de 2 filles.

Pour le séducteur plus expérimenté…

La peur peut surgir s’il lui vient l’envie d’aborder un groupe de filles plus grand, toutes assissent à une table par exemple.

La peur peut surgir aussi parce que le séducteur plus expérimenté vise d’autres challenges.

Seulement, le séducteur à compris une chose…

Une chose essentielle pour éviter la peur…

Et cette chose, c’est L’ACTION.

La peur est une émotion qui intervient quand on est dans l’inaction.

Le séducteur expérimenté n’est pas plus fort que toi, il a peur aussi.

Mais le séducteur à compris que l’action est le remède contre la peur.

Et si aujourd’hui, tu as peur d’aborder…

C’est pour la simple et bonne raison que tu attends trop avant de sauter le pas.

Tu réfléchis trop.

Tu te poses trop de questions.

Tu penses à ta phrase d’approche.

À ce qui va se passer.

Tu essaies de prévoir.

Et parce que cet exercice d’anticipation est impossible et qu’une rencontre repose sur l’imprévu…

Ta peur augmente et là, c’est trop tard.

La peur à prit de l’avance sur toi et te paralyse.

Car à la différence du séducteur, tu ne penses pas ACTION.

LA PEUR NOUS RATTRAPE TOUJOURS

Tu remarqueras que tes peurs apparaissent toujours lorsque tu es à la frontière de ta zone de confort.

Par exemple, lors d’un saut à l’élastique, c’est au moment où tu regardes le vide et que tu es à deux doigts de sauter que tes peurs commencent à apparaître.

Lorsque tu vois une femme, c’est au moment ou il te vient l’envie de lui parler que tu commences à stresser.

Ce que tu dois apprendre à faire dès lors où tu croises le regard d’une femme qui te plaît…

C’est de foncer à la frontière, d’agir aussitôt.

Et ce même si tu ne sais pas quoi dire.

À LA FRONTIÈRE… TU FONCES.

Tu dois apprendre à agir avant que tes peurs ne surgissent.

Tu dois habituer ton corps et ton esprit à agir immédiatement.

N’attends pas d’avoir une phrase d’approche en tête.

La phrase d’approche te viendra quand tu seras en face d’elle.

Le but étant de prendre de l’avance su tes peurs.

D’aller plus vite qu’elles.

De passer à l’action aussi vite que possible

Sans réfléchir

Sans te poser de questions

Pour ne pas que tes peurs te rattrapent.

Il s’agit réellement d’une course entre toi et tes peurs.

La frontière de ta zone de confort représente la ligne de départ…

Et cette femme qui a croisé ton regard, l’arrivée.

Tu peux remporter cette course.

Fais simplement la différence en ayant un bon départ. À la frontière, fonce !

Je viens de te dévoiler ma solution préventive et simple pour t’éviter de ressentir ces affreuses sensations de stress au moment de passer à l’action.

Si tu souhaites dépasser tes peurs plus facilement, passer à l’action pour apprendre à faire des rencontres dans la vie de tous les jours, prendre confiance en toi et transformer ta vie amoureuse, tu peux participer à l’une de mes formations.

Laisser un commentaire